vendredi 18 avril 2014

UN JOUR, UNE PHOTO...

Le printemps, c'est la saison du renouveau, des amours, des petits qui naissent.

C'est aussi le temps de la "sélection naturelle" et il n'est pas rare hélas de voir tomber ici et là des coquilles de petits oeufs volés par des congénères mal attentionnés.


Ce matin nous en avons découvert un au pied de notre romarin. C'est ainsi. 

Ma puce était très en colère après l'oiseau qui avait chapardé l'oeuf. Et moi, j'étais bien "contente" qu'il n'en soit qu'a un stade très peu avancé !!!

8 commentaires :

  1. Bonjour Tatiana,
    Oui on pense que dans la nature tout le monde "est mignon, tendre et sage" mais il n'en est rien. La nature est rude et ne fait pas de cadeau. C'est juste dans les film de Walt Disney que tout est parfait.
    Lorsque tu penses que seulement 10% des petites mésanges qui naissent survivent ....
    Bonne journée à toi avec des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui nous ne sommes pas dans un monde de bisounours c'est sur ! Et puis, il faut bien aussi hélas une sélection naturelle tant qu'elle reste naturelle.
      Bisous et bonne journée

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Sont pas gentils ces oiseaux ! … Nous avons un couple de geais qui ravage tous les nids des jardins aux alentours mais nous avons néanmoins toujours des pigeons et tourterelles ...
    Merci d'être passée … Bonne journée et joyeuses Pâques … @+ Claude

    RépondreSupprimer
  3. La vie est ainsi, on y peut rien ! Je comprends ta puce...
    Bonne fin de semaine et joyeuses fêtes de Pâques en famille. Bises...;- )
    @nnie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Tatiana
    Et oui il y a toujours des prédateurs, moi aussi j'ai trouvé un œuf devant ma porte de cuisine, mais il y avait rien dedans il était vide
    Je te souhaite une bonne journée et de bonnes fêtes de Pâques, bisous à bientôt

    RépondreSupprimer
  5. eh oui pas facile d'admettre la loi de la nature à l'age de ta puce . Dans le fond du jardin cohabitent pour l'instant chats et merles et quand je dis cohabitent c'est vraiment le cas puisqu'il arrive même que les merles viennent chiper de la nature dans les gamelles . Mais je sais pertinemment que quand les jeunes vont prendre leur envol, la cohabitation ne sera plus de mise et gare au jeune qui viendra narguer les félins .
    Bon week end pascal
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. ce sont des choses qui font parties du cycle de la nature ...
    Ta photo en désat est très réussie
    bon week end Tatiana et Joyeuses Pâques avec ta puce
    bisou

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Tatiana,
    il y a aussi le coucou qui attend qu' un oiseau ait pondu ses œufs pour en éjecter un et pondre le sien à l' identique de l' espèce " parasitée", le pire à l' éclosion celui-ci, plus précoce que les autres, poussera tous les autres œufs hors du nid afin d' avoir plus de nourriture et de place car les nids des passereaux sont petits comparés à la taille de cet oiseau !

    RépondreSupprimer

Laissez moi vos impressions.
Je serais ravie de vous lire.

A bientôt

TATIANA de Lorraine